16 février 2018

Notre histoire

 

Avez-vous déjà vu… un petit coin de paradis en permaculture en ville ?

Imaginez… 300 mètres carré de terrain laissés à l’abandon + des amoureux de la nature + des réseaux de neurones qui se transforment en bouillon de culture + des bras encore plus musclés que ceux de Popeye + des kilos d’énergie à revendre… saupoudrez le tout de beaucoup d’observation et de multiples expérimentations, vous obtiendrez le merveilleux jardin d’Ostara situé dans le 9ème arrondissement de la ville de Lyon.

L’association Ostara est née de la rencontre entre Philippe et Raphaëlle, il y a un peu plus d’un an.

Cela faisait plusieurs années que Philippe se levait chaque jour avec l’idée de transformer ce terrain en friche appartenant à la Mairie en jardin partagé. Il a donc commencé par débarrasser l’espace qui était occupé par plus de 2 tonnes de ferraille et a ainsi pu se rendre compte de la profondeur du terrain.

Raphaëlle, quant-à-elle, est étudiante à l’Ecole 3A et est passionnée par la permaculture. Contrainte de vivre en ville pour ses études, elle partage son souhait de trouver un espace pour s’expérimenter en permaculture lors d’un repas aux Petites Cantines, restaurant participatif qui fait du social autour de l’assiette.

Juliette, maîtresse de maison des Petites Cantines a tout de suite pensé à mettre en relation Philippe et Raphaëlle. Tous deux intéressés par la permaculture et désireux de réintroduire la nature en milieu urbain, l’idée de créer un jardin participatif, expérimental en permaculture s’est concrétisée… et Ostara vit le jour !

Aujourd’hui, Ostara produit sans arrosage, sans pesticide et sans engrais. L’association propose différentes activités et types d’adhésions. Elle est présente sur divers événements, conférences et propose ses services d’accompagnement dans l’aménagement de jardins permaculturels sous forme de chantiers ou formations.

Ostara, symbole de l’équinoxe du printemps,
sort de son sommeil et enveloppe la Terre de fertilité.